L’assurance habitation et les incendies : bon à savoir

L’incendie et les incidents connexes couvrent tous les plans multirisques pour les propriétaires de maison (MRH), y compris les pertes matérielles résultant d’un incendie, d’un tremblement de terre, d’une implosion ou d’un coup de foudre. Par conséquent, la couverture incendie doit être connue dans son intégralité afin de pouvoir comprendre les difficultés qui conduisent au paiement habituellement prévu par l’assurance.

Risques protégés par la garantie incendie de l’assurance habitation

Les responsabilités assumées ne sont pas intrinsèquement identiques selon les plans d’assurance habitation et incendies proposés par les différents assureurs. En effet, l’assurance responsabilité civile, qui pour les locataires et colocataires d’un logement non meublé et les copropriétaires est le minimum légal requis, exige que les tiers soient responsables d’un procès qui les concerne et qui est de la responsabilité de l’assuré. Les incendies et les explosions sont automatiquement indemnisés de la même manière que les dommages causés par une inondation, car un incendie se déclare dans un logement et se propage aux logements voisins. C’est pourquoi la couverture incendie elle-même est systématiquement incluse dans le régime MRH (assurance multirisques habitation), le régime d’assurance habitation la plus détaillée. Elle permet d’indemniser immédiatement les biens immobiliers et personnels de l’assuré. 

Conditions préalables à la couverture incendie et prévention de l’assurance habitation

Une police d’assurance habitation et incendies n’est requise que si ces exigences, les procédures de prévention et de protection sont respectées afin de minimiser la fréquence et les effets d’un incendie. L’installation d’un détecteur de fumée dans la résidence par le propriétaire de l’immeuble. Dans le cas d’une location, il doit également s’assurer que lors de l’état des lieux, l’appareil fonctionne correctement. Le nettoyage des cheminées d’habitation, dont les dispositions légales sont établies par la législation du service de santé dont la municipalité de résidence est responsable. Afin d’éviter d’obstruer les voies d’évacuation de la fumée, il est normalement obligatoire de ramoner le logement une ou deux fois par an. Lorsque la cheminée est nettoyée périodiquement, la responsabilité résultant d’un feu de cheminée est protégée par une assurance habitation et incendie. Le débroussaillage, à effectuer par le résident, sur une distance maximale de 50 mètres à travers la maison et sur une distance de 10 mètres sur les chemins menant à la maison.

L’assurance habitation aide les prestataires en cas d’incendie

Les compagnies d’assurances offrent une multitude de caractéristiques supplémentaires dans leurs polices, des incitations peu connues qui vont stimuler le traitement des dossiers, afin de créer la satisfaction des clients ou de se démarquer du marché. En plus des garanties classiques prévues dans vos polices d’assurance habitation et incendies, vous pouvez bénéficier de divers programmes complémentaires proposés par les assureurs par l’intermédiaire d’un prestataire d’assistance ou de sociétés affiliées.

Assurer son logement : quel est le prix moyen ?
Assurance multirisques habitation : qu’est-ce que c’est ?